Le Yoga considère que l’Etre humain est composé de 5 corps subtils : les kosa qui signifie corps, enveloppe, étui.

Chacun avec a sa fonction propre, ils sont tous complémentaires et dépendants les uns des autres, allant du plus dense au plus subtil.

Notre 1er  corps s’appelle Annamaya Kosa.  Anna signifie nourriture.

Il s’agit donc du corps de nourriture. Situé dans la région du bassin, le plus dense, constitué  de nourriture, d’eau, d’air et de sons, très influencé par le psychisme.
C’est par lui que tout passe, nourriture physiques et mentales.
Par la pratique du yoga, des Yamas et des Nyamas*, nous allons vers l’harmonisation de ce corps de nourriture.

Notre 2ème corps  est Prânamayakosa. Prana  signifie  énergie vitale.

Enveloppe dans laquelle circule toutes les énergies, électriques, magnétiques.
Elle est activée par la pratique des  pranayama*– contrôles respiratoires-  mais aussi des âsanas* – les postures-

Notre 3ème corps est Manomaya kosa. Man signifie  penser, croire et manas signifie imaginer, supposer.

C’est le corps composé de nos pensées  et émotions, modelé par notre éducation, notre culture, nos expériences, mais jamais figé.
Nous agissons sur ce kosa  en pratiquant  pratyahara* –Le retournement des sens-

Notre 4ème corps est  Vijnânamaya kosa. Vijnâna signifie le savoir, la connaissance, le discernement.

C’est l’enveloppe  de l’intelligence, le corps observateur
Siège de l’égo, la conscience que l’on a de soi, la conscience du bien du mal, des dualités.
C’est en pratiquant Dhâranâ* – la concentration-  et  dyhâna*  – la méditation – que nous stimulons cette enveloppe

Notre 5ème corps est Anandamaya kosa. Ananda signifie  joie béatitude, félicité.

C’est le corps de félicité, de béatitude.
Il s’agit du corps le  plus subtil et aussi le plus difficile à atteindre.
Pour Patanjali, c’est le Samâdhi*– Etat de félicité, ouverture au monde de la réalité, plus de dualité sujet-objet.

Le but des séances de yoga est de stimuler, conscientiser et de réveiller nos 5 corps d’énergies subtiles. Il suffit de pratiquer régulièrement – Tapas- ,  avec  authenticité -Satya-, en développant l’écoute intérieure – svadhyaya – et dans un esprit  de lâcher prise- Ishvarapranidhana-

C’est ce qui arrive lorsqu’au terme d’une séance vous ressentez  votre abdomen détendu, dénoué, plus de tension articulaire ou musculaire, votre cage thoracique ouverte et ventilée, l’esprit apaisé  et vous êtes conscient de ce bien être !

Cours collectifs de yoga en salle

Cours particuliers de yoga à domicile

Cours de yoga en gîtes collectifs

Yoga pour les personnes à mobilité réduite

Yoga en entreprise

Des questions ? Contactez-moi !